Un des enquêteurs les plus fiables du contre-espionnage écarté du dossier russe.

Chef adjoint du contre-espionnage au sein de la police fédérale, Peter Strzok était jusqu’à cet été en première ligne dans l’enquête menée par le procureur spécial Robert Mueller sur l’ingérence de la Russie et des soupçons d’entente entre des membres de l’équipe de campagne de Donald Trump et le Kremlin, selon le Washington Post et le New York Times.

Lire l’article