Les 38 % des 100 000 sites web les plus populaires du cybermonde doivent être considérés « à risque ».

L’ingéniosité des hackers semble sans limites. En octobre dernier, Le Point.fr évoquait les nouvelles techniques d’intrusion des pirates informatiques, détaillant les modus operandi inédits des cybergangs qui sévissent sur la Toile mondiale. Notamment ces « attaques sans fichier » (fileless attacks) qui ne nécessitent plus de télécharger un virus intégré à une pièce jointe, mais exploitent des brèches informatiques inconnues jusque-là.

Lire l’article