70’000 mots de passe piratés.

Des tiers ont à nouveau volé 70’000 données d’accès à des services en ligne. Il s’agit de noms d’utilisateur et de mots de passe. Ces données pourraient être utilisées à des fins illégales, comme du chantage ou de l’escroquerie.
Une source confidentielle a transmis ces données à la Centrale d’enregistrement et d’analyse pour la sûreté de l’information (Melani), indique cette dernière mardi dans un communiqué. Fin août déjà, environ 21’000 combinaisons de noms et de mots de passe, donnant accès à des services en ligne, avaient été dérobées.Lire l’article